Du livre de Michel Onfray ...

Chers lecteurs,

Certains ont peut-être été surpris de ne pas voir de commentaires concernant le livre de Michel Onfray sur ce site. Il en existe un certain nombre cependant sur le forum « Une politique pour la

...

Un cadavre entre les lignes

Un cadavre entre les lignes Geneviève Morel 21 rue de paradis, 75010 Paris, 00 33 6 07 04 35 18 8 rue Basse, 59000 Lille g.morel-kaltenback@wanadoo.frLire la suite

Que faire face à ça ?

LA RUMEUR Beaucoup a été dit à propos de l’ouvrage de M. Onfray. Dans la presse et sur internet , un foisonnement d’articles dénoncent sans appel la fatuité du « brûlot ». A ma connaissance, hormis des auteurs du Livre Noir, personne n’est venu le défendre. Les imprécations et les cris de rage de l’auteur face à ses détracteurs signent l’évidence de sa mauvaise foi. Et pourtant le livre est là. Il s’empile dans les grandes librairies et fort de sa surmédiatisation, on peut lui prédire des centaines de milliers de ventes. Le danger ne viendra probablement pas de ses lecteurs. Je m’autorise à...Lire la suite

Pourquoi il faut défendre Freud au XXIème siècle

Paru dans Marianne du 8 au 14 mai 2010 Rubrique Carte blanche Pourquoi il faut défendre Freud au XXIème siècle Clotilde Leguil Etait-il bien nécessaire de lire les Œuvres complètes de Freud – 20 volumes, 600 pages comme il est rappelé partout dans la presse – pour écrire le tome II du Livre noir de la psychanalyse ? L’indigestion explique sans doute le style propagandiste adopté par l’auteur du Crépuscule d'une idole, l'affabulation freudienne. Si vous avez aimé Le Livre noir de la psychanalyse au point d’en redemander (cela fait quand même 818 pages…), alors vous aimerez le dernier livre d’...Lire la suite

Un psychanalyste se révolte contre l'air du temps

Un praticien se révolte contre l'air du temps* Onfray mieux de se taire Par Alain AMSELEK** *Article publié dans Mediapart le 16 mai 2010 et dans le Nouvel.obs.com **Auteur de la trilogie du Livre Rouge de la psychanalyse : « L’écoute de l’intime et de l’invisible », 2006, éditions du CERP « L’appel du réel », 2007, éditions du CERP « L’ouverture à la vie », 2010, éditions Desclée de Brouwer « La philosophie avec un marteau… » Nietzsche, Crépuscule des idoles « Je conçois le “philosophe”… Comme un terrifiant explosif Qui met le monde entier en péril » Nietzsche, Ecce Homo Michel Onfray a...Lire la suite

Sur Michel Onfray, Le Crépuscule d’une idole

Freud et le désir de scientificité A propos de l’ouvrage de Michel Onfray, Le crépuscule d'une idole. L'affabulation freudienne par Baudouin Jurdant L’ouvrage de Michel Onfray est loin d’être inintéressant. On peut s’indigner d’un ton travaillé par l’ironie, le sarcasme, le mépris, un ton souvent accusateur qui n’entend faire aucune concession aux prétentions freudiennes. Serait-ce un ouvrage inspiré par la haine ? Ce n’est certainement pas le mot juste. Il s’agirait plutôt du témoignage intellectuel d’une déception. Après avoir considéré Freud comme un penseur digne d’intérêt, Michel Onfray...Lire la suite

Nietzsche à la sauce noire des Thérapies cognitivo-comportementales

Lettre ouverte à Michel Onfray Pour Le Nouvel Âne n° 10, février 2010 Nietzsche à la sauce noire des TCC Clotilde Leguil « Nous autres sommes l'exception et le danger – nous autres avons éternellement besoin de nous défendre ! – or, il y a certainement quelque chose à dire en faveur de l’exception, pourvu qu'elle ne veuille jamais devenir la règle. 5 » Nietzsche En découvrant en cette rentrée 2009 que la psychanalyse avait un nouvel adversaire en la personne de Michel Onfray – qui annonçait qu’il s’emploierait dans son cours de l’Université Populaire de Caen à critiquer les concepts freudiens...Lire la suite

Sous le pavé, la plage.

Sous le pavé, la plage. Une phrase de Michel Onfray, répétée à l’envie sur les multiples scènes du mensonge médiasé, m’inquiète. Elle bouleverse mon engagement (en voixe d’extinction) à vouloir occuper la place d’un enfant de Sigismund Schlomo qui n’aurait pas fait le meurtre du père Freud. Elle me bouleverse aussi ( père devenu malgré tout) plus prosaïquement, pour la dose d’infantile qu’elle convoque dans la monstruosité productive de son auteur. Une phrase énoncée, comme caution (de bon élève studieux), à la question journalistique sur la monstruosité ( encore) de la tâche accomplie. Enfin...Lire la suite

Onfray revisite son affabulation

Onfray revisite son affabulation par Elisabeth Roudinesco, 19 mai 2010 Après avoir craché sur Freud et traité les historiens d’hagiographes hystériques, inventeurs de légendes et gardiens orthodoxes d’un prétendu «temple lacano-freudien», après avoir insulté psychologues, psychiatres, psychanalystes, psychothérapeutes de tous bords - accusés de s’enrichir à la manière de gourous distributeurs de miracles et de placebo -, après s’être mis à dos toute la communauté des philosophes, après avoir enfin essuyé des critiques bien méritées de la part des médias les plus sérieux - qui ont lu son livre...Lire la suite

Un beau paquet-cadeau : Onfray, Mijolla, Van Rillaer & Co

Anthony Ballenato Un beau paquet-cadeau : Onfray, Mijolla, Van Rillaer & Co Alain de Mijolla admet volontiers fuir les polémiques. Malheureusement, il s’est retrouvé servi comme jamais avec la sortie quasi concomitante de son almanach Freud et la France (P.U.F.) et du brûlot de Michel Onfray – Le crépuscule d'une idole. L'affabulation freudienne (Grasset). Lancée telle une formidable machine de guerre par Grasset et Le Point, on redoutait que notre bon Alain ne finisse sous les roues de la bête du fast-food à penser… A la soupe des débats de qualité Mijolla offrait pourtant les garanties...Lire la suite

Psychanalystes, que faites vous de Freud ?

Michel Rotfus Psychanalystes, que faites vous de Freud ? Le 14 septembre 1674 commence une longue correspondance entre un jeune docteur en droit, avocat à la cour de Hollande, Hugo Boxel [1] , et Spinoza. Le jeune juriste, partageant comme beaucoup à cette époque « le goût du merveilleux mythologique (qui) se manifeste jusque dans la Hollande calviniste » [2] demande « Au très pénétrant B. de Spinoza , philosophe »… son « opinion sur les apparitions, sur les spectres et les esprits. En existe-t-il ? Qu’en pensez-vous ? ». Pour immédiatement ensuite et sans aucune transition, lui demander «...Lire la suite

Pages